Frayeurs D’halloween En Ontario. Avertissement : Ne S’adresse Pas Seulement Aux Enfants.

Chaque octobre, l’Halloween constitue un événement marquant pour les enfants qui adorent se déguiser, ramasser des bonbons et se gaver de chocolats et de friandises. Mais en Ontario, vous trouverez tout plein d’éléments macabres pour les adultes jeunes de cœur qui ne se fatigueront jamais de se faire peur pour le plaisir.

Festivals du film d’horreur, visites à pied étranges et sinistres, parcs effrayants, hôtels inquiétants et villes fantômes désertes : voici cinq villes ontariennes « fantômastiques » que vous vous devez de fréquenter en cette saison d’Halloween.

Les escaliers à l’intérieur du pénitencier de Kingston.

KINGSTON

Passez quelques jours à explorer le côté sombre de la première capitale du Canada.

La promenade hantée originale de Kingston, dans le vieux quartier Sydenham Ward, met en vedette des hôtels hantés, des histoires de cimetières cachés et de pillages de tombes, un lieu de pendaisons et la célèbre cour hantée de la ville. Ou prenez part à la visite en tramway Ghost and Mystery dans le passé paranormal de Kingston, jusqu’à des lieux hantés comme l’asile de Rockwood, le cimetière Cataraqui et la tombe de Sir John A. Macdonald.

Visitez le tristement célèbre pénitencier de Kingston, où étaient jadis emprisonnés les criminels les plus notoires du Canada. Pénétrez dans les cellules, les salles d’isolement et les aires de loisirs extérieures dans le cadre d’une visite guidée de 90 minutes, et attendez-vous à avoir la chair de poule.

Le lieu historique national du Fort-Henry est un musée militaire vivant du 19e siècle inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO qui, chaque saison d’Halloween, se transforme en l’une des plus grandes maisons hantées d’Amérique du Nord. Fort Fright exploite nos peurs les plus profondes avec des scènes cauchemardesques de mort, de décomposition et de clowns sinistres.

Ne vous étonnez pas de côtoyer un client surnaturel à l’établissement Hochelaga Inn, un magnifique manoir victorien de 1879 et l’un des plus beaux endroits où dormir (d’un seul œil) à Kingston.

Deux personnes qui marchent dans une mine sombre abandonnée.

SUDBURY

Après des débuts modestes de ville minière, Sudbury est devenue la plus grande ville du Nord de l’Ontario et la source d’une multitude d’histoires sombres découlant de sa lutte pour la prospérité.

En raison de la montée et de la chute de l’industrie minière, on compte de nombreuses mines désaffectées et villes fantômes à proximité de Sudbury, par exemple Sellwood, abandonnée en 1932. Aujourd’hui, si vous vous promenez là où se situait jadis la ville, vous ne trouverez que des ruines éparpillées et les tombes de trois jeunes enfants.

Frissonnez de peur et de plaisir! Découvrez le programme spécial sous le thème de l’Halloween de Science Nord sur le site Terre dynamique. Oserez-vous entrer et vous aventurer dans le Tunnel de la terreur?

Un peu au sud de Sudbury se trouve Burwash Camp Bison, une prison abandonnée qui se situe maintenant sur une ferme privée. Communiquez directement avec les propriétaires des lieux pour obtenir l’autorisation de visiter l’endroit et organiser une visite.

Prenez le train de la terreur annuel en direction de l’asile de Sellwood au Centre patrimonial et musée ferroviaire du Nord de l’Ontario à Capreol, dans la partie nord de la ville, le long de la rivière Vermilion. Et vivez une bonne dose d’épouvante à l’occasion du 5efestival Northern Frights, le festival du film d’horreur par excellence du Nord de l’Ontario, qui se déroule durant une journée totalement cauchemardesque le 19 octobre au Sudbury Theatre Centre.

Cage d’ascenseur du Musée Diefenbunker.

OTTAWA

Notre capitale nationale obtient un solide 10 sur 10 sur l’échelle de la peur.

The Haunted Walk organise plusieurs visites à donner froid dans le dos. Pénétrez dans le passé paranormal de la ville dans le cadre de la randonnée hantée originale, la visite de prisons hantées et de résidences d’anciens premiers ministres, ou vivez une aventure « zombiesque » interactive dans les profondeurs du Musée Diefenbunker, un ancien bunker militaire de l’époque de la guerre froide.

Situé à côté des écluses de Bytown, le Musée Bytown est l’un des plus anciens édifices de la ville. On dit qu’il abrite l’esprit tourmenté du directeur de sa construction.

L’auberge de jeunesse HI Ottawa Jail, sur la rue Nicholas, est une ancienne prison transformée en hébergement pour tous ceux qui se préoccupent de leur budget. On croit que c’est à cet endroit qu’a été pendu un assassin en 1869, et des clients ont signalé avoir vu son apparition et celle d’autres prisonniers qui les fixaient. Faites la visite gratuite de la prison offerte chaque jour jusque dans l’antichambre de la mort, prenez un verre au bar de l’hôtel, Mugshots, et si vous osez, dormez (ou essayez de dormir) dans une véritable cellule de confinement. Sinon, vous pouvez vous enregistrer au majestueux et historique Hôtel Fairmont Château Laurier, et soyez à l’affût du fantôme de son propriétaire précédent, qui a péri de façon tragique dans le naufrage du Titanic.

Vue extérieure du Musée royal de l'Ontario.

TORONTO

Côté épouvante, la ville la plus cosmopolite du Canada n’est pas en reste.

De l’autre côté du quartier riverain de Toronto se trouve un groupe d’îles pittoresques, populaires auprès des excursionnistes en été, mais beaucoup plus paisibles durant le reste de l’année. Sur l’île Centre, faites une randonnée jusqu’au phare de la pointe Gibraltar, le plus ancien phare toujours existant sur les Grands Lacs, érigé au début des années 1800. Son premier gardien était aussi un contrebandier, et on croit qu’il hante le lieu où il aurait été assassiné par des soldats ivres.

Casa Loma, le légendaire manoir gothique qui trône au sommet de la ville, ouvre ses portes cette saison pour les Legends of Horror, une enquête autoguidée d’une heure dans des coins et recoins du manoir qui ne sont habituellement pas accessibles au public. Visitez Sauve qui peut! au Musée royal de l’Ontario, une exposition sur des œuvres classiques d’horreur et de science-fiction tirées de la collection privée de Kirk Hammett, le célèbre guitariste de Metallica.

Pour les amateurs de films d’horreur, du 17 au 25 octobre, Toronto After Dark présente sur neuf jours les meilleures nouveautés du monde du cinéma en matière de plaisirs et frissons. Profitez de votre passage en ville pour assister au festival international du court-métrage d’horreur 6ix Screams le 21 octobre.

Pour les amateurs de théâtre, une visite de l’historique Centre des salles de théâtre Elgin et Winter Garden s’impose. Assistez au grand succès Come From Away et, le 28 octobre, faites la visite fantôme, rarement offerte. Un joueur de trombone solitaire et une dame éprise du parfum de lavande hanteraient ce lieu historique national datant de 1913, à l’apogée du vaudeville.

Si l’on en croit la légende, les cris et les pas entendus dans la cage d’escalier du 19e étage du Fairmont Royal York, l’un des hôtels historiques les plus distingués de Toronto, appartiendraient à un ancien employé décédé mystérieusement à cet endroit. Des clients et employés ont également déclaré avoir vu l’ascenseur monter jusqu’à la salle de bal Crystal, fermée, sans que personne n’ait appuyé sur le bouton de cet étage.

Homme effrayant dans un champ de maïs.Mention de source : Fear Farm

KITCHENER/WATERLOO

Les villes jumelles de Kitchener et Waterloo sont situées à une heure à peine de Toronto. Vous vous trouvez maintenant au pays de la ferme de la terreur.

Vivez une terreur à glacer le sang au Screampark de Bingeman, qui offre quatre lieux hantés horrifiants, trois jeux de supplices et une salle d’évasion rouge. À environ une heure de route à l’ouest de Bright se trouve Fear Farm, la légendaire ferme hantée de l’Ontario : cœurs sensibles s’abstenir. Snyder’s Farm se transforme en un parc des horreurs avec six expériences hantées, des zombies qui déambulent, des avaleurs de feu, des illusionnistes, des diseuses de bonne aventure et une maison hantée.

Si vous survivez, allez vous balader du côté de la prison du comté de Waterloo et de la maison du gouverneur à Kitchener. Érigée en 1852, la prison est le plus ancien édifice gouvernemental existant de la ville et est supposément hantée par les esprits d’anciens détenus. Tandis que vous y êtes, découvrez le charme historique de l’hôtel Walper, un hôtel boutique emblématique du centre-ville datant de 1893, qui a la réputation d’être habité par une présence paranormale bienveillante.

Et à seulement 45 minutes à l’ouest en voiture, dans la renommée ville théâtrale ontarienne de Stratford, les visites théâtrales à pied Ghosts of Stratford vous invitent à noyer vos peurs dans le cadre de la promenade Pubs, Pilsners and Spirits. Ou encore, vivez un cauchemar de plus durant la visite spéciale pour l’Halloween Dr. Blood Walks Again.

Si vous faites l’expérience de l’un de ces trésors de l’horreur ou d’autres du même acabit en Ontario, prenez une photo et partagez-la. Nous mourons d’envie de tout savoir. Joyeuse Halloween!

Laisser un commentaire