Faites une visite de Windsor à travers l’histoire de Whiskytown

Mars est un bon mois pour savourer une rasade de whisky, que vous le preniez tel quel, sur glace ou dans un cocktail classique. Le 17 mars, les fêtards lèveront leur verre à la tradition irlandaise de la Saint-Patrick, tandis que le 27 mars est désigné Journée internationale du whisky.

Prenons un moment pour apprécier la riche histoire de la distillation dans le lieu de naissance du whisky, Windsor, aussi appelée Whiskytown. Et découvrez comment vivre de près une partie de ce riche passé.

En 1858, soit neuf ans avant la Confédération canadienne, l’homme d’affaires de Detroit Hiram Walker crée la Hiram Walker and Sons Ltd. Distillery de l’autre côté de la frontière, dans un quartier de Windsor qui deviendra Walkerville.

Édifice de la Hiram Walker & Sons Ltd à Windsor

Il utilise un processus de distillation novateur en se servant de barils de chêne pour faire vieillir et aromatiser les spiritueux (comparativement à la technique traditionnelle qui consiste à filtrer la liqueur au charbon) et la demande est immédiate. Le nouveau whisky lisse est distribué exclusivement dans différents « clubs privés de gentlemen », d’où l’étiquette Canadian Club. Cette étiquette au succès retentissant demeure dans la famille Walker jusqu’en 1926, année de fusion de la marque avec Gooderham & Worts, Ltd.

L’immense succès du Canadian Club, en plus d’être attribuable à une saveur et à une qualité rehaussées, est aussi en partie attribuable à l’époque de la prohibition aux États-Unis. Au cours des effervescentes années 1920, la contrebande et le trafic illicite d’alcool de l’autre côté de la frontière Detroit-Windsor constituent un marché très lucratif et une activité totalement illicite durant la période sèche des États-Unis.

Le pont au-dessus de la rivière Detroit, qui relit Windsor et Detroit

Les rues et les rives de Windsor et des villes avoisinantes le long de la rivière Detroit racontent des histoires d’intrigue, alors que quantité de barils de whisky canadien sont passés en contrebande par bateau ou par « whisky sixes » de plus petites voitures à moteur six cylindres moins susceptibles de faire céder la glace en hiver.

La rumeur veut que le mafieux Al Capone en personne ait été un « client », et que lui et son célèbre « Purple Gang » aient été accueillis par le patron local de la contrebande, Harry Low, à sa résidence. Le Manoir Low récemment rénové est un trésor architectural. Imaginez un peu son opulence à l’époque où il recevait le légendaire Capone.

Visites de Whiskytown

Aujourd’hui, nul besoin de s’adonner à la clandestinité pour mettre la main sur un whisky de qualité supérieure produit de façon artisanale Amateurs de whisky, férus d’histoire et toute personne obsédée par les séries Mad Men ou Boardwalk Empire, prenez des notes!

WindsorEats_image1Mention de source : Visite à pied Drinks of Walkerville

Visitez l’établissement Hiram Walker & Sons Distillery dans le cadre de la visite à pied Drinks of Walkerville offerte par Windsor Eats le vendredi et le samedi. L’endroit héberge maintenant J.P. Wiser’s Canadian Whisky, entre autres étiquettes de renom .

Wolfhead_Barrels_imagesMention de source : Distillerie Wolfhead à Amhurstburg

L’expérience de quatre heures et demie inclut une dégustation guidée de certains whiskys canadiens sélectionnés, y compris une dégustation directement à même un baril de whisky, une vue unique du Whisky Palace, le siège social original de CC, ainsi qu’une promenade commentée dans Walkersville portant sur l’histoire locale, l’architecture et le folklore de Whiskytown. La visite se termine à la Walkerville Brewery pour savourer un plateau de bières artisanales et visiter la brasserie.

La distillerie offre également une visite publique de 90 minutes appelée J.P. Wiser’s Experience qui vous raconte l’histoire du whisky canadien, depuis l’histoire de l’artisanat et du processus derrière sa fabrication, suivie d’une séance de dégustation.

Wolfhead_image1Mention de source : Distillerie Wolfhead

Ou encore, jetez un œil aux différentes visites guidées et autoguidées le long du parcours Barrels, Bottles & Brews, qui vous conduit à dix brasseries artisanales et à deux distilleries dans la région; Hiram Walker et la nouvelle venue distillerie Wolfhead, un producteur de whiskys primés de qualité supérieure produits en petits lots, ainsi que de vodka et de rye, un peu à l’extérieur de Windsor, à Amherstburg.

Levons nos verres à la Saint-Patrick, à la Journée internationale du whisky et à la merveilleuse histoire du whisky à Windsor!

Découvrez les saveurs innovantes qui se distillent partout en province dans certaines des distilleries artisanales de l’Ontario.

Laisser un commentaire