Parcours-découverte des galeries aux paysages : Région du Grand Toronto

Le Groupe des Sept a formé son collectif dans la région de Toronto et, pour six des sept membres d’origine, c’est à cet endroit qu’ils finirent leurs jours. Ils y travaillaient le jour en tant que graphistes et le soir comme artistes paysagistes, terminant en atelier les toiles qu’ils avaient esquissées pendant leurs voyages.

Ne manquez pas deux musées de tout premier plan, soit le Musée des beaux-arts de l’Ontario (AGO) et la Collection McMichael d’art canadien, qui vous donneront l’occasion rare de faire le lien entre les œuvres exposées du Groupe des Sept et les paysages sur le terrain.

Avant de voyager, veuillez communiquer avec chaque galerie et entreprise pour vous assurer d’avoir les dates et heures d’ouverture les plus à jour et autres renseignements importants en raison de la COVID-19. Restez en sécurité et en santé.

GTAImage

POINTS D’INTÉRÊT, ATTRACTIONS ET PAYSAGES

  1. Parc Lawren Harris, 145, chemin Rosedale Valley, Toronto

Dans ce petit parc situé près de la rue Yonge, du côté sud de Rosedale Valley Road, on peut voir une plaque présentant une œuvre de Lawren Harris et une courte biographie.

Faites le lien avec des toiles : bien qu’ils soient connus pour leurs représentations des paysages sauvages du Canada, les membres du Groupe des Sept dessinèrent et peignirent également des scènes urbaines extérieures, notamment l’œuvre Early Houses de Lawren Harris (v. 1913), exposée à la Collection McMichael d’art canadien, et l’œuvre de MacDonald Humber River at Baby Point (v. 1910), exposée au Musée des beaux-arts de l’Ontario.

  1. The Studio Building, 25, rueSevern, Toronto

À proximité du parc Lawren Harris se trouve le Studio Building, un lieu historique national, qui a servi de domicile et d’atelier à certains membres du Groupe des Sept. Pouvez-vous croire qu’on y louait un atelier pour 22 dollars par mois?

Faites le lien avec des toiles : les tableaux Our Garden, Bedford Park Ave. Toronto d’Arthur Lismer (v. 1922-1923, Collection McMichael d’art canadien), et Thornhill-Pine Tree and Fields de J.E.H. MacDonald (v. 1924, Galerie d’art d’Ottawa) montrent comment les artistes parvenaient à trouver la nature dans des lieux urbains animés.

  1. Arts and Letters Club of Toronto, 14, rue Elm, Toronto

À l’époque où ils travaillaient comme graphistes chez Grip Ltd., les membres du Groupe des Sept se réunissaient fréquemment dans la « grande salle » pour déjeuner, dans cet édifice historique près de la rue Yonge et de la place Dundas.

Faites le lien avec des toiles : la grande peinture murale d’Arthur Lismer Explorers and Builders of Canada (v. 1927-1932) à l’intérieur du Humberside Collegiate d’Etobicoke, est un autre exemple d’œuvre commandée à un membre du Groupe des Sept à Toronto.

  1. Musée des beaux-arts de l’Ontario, 317, rue Dundas Ouest, Toronto

Ce musée, anciennement appelé Art Gallery of Toronto, a accueilli la première exposition collective du Groupe des Sept. Parcourez la collection canadienne, qui présente de nombreuses œuvres peintes par les membres du Groupe alors qu’ils exploraient Toronto et le reste de la province. Vous trouverez des cadeaux, livres et souvenirs originaux axés sur le Groupe des Sept à la boutique de cadeaux.

Faites le lien avec des toiles : Look: Forward est un captivant réaménagement des collections permanentes du Musée et comrend l’œuvre Spring, Canoe Lake de Tom Thomson (v. 1916) et l’œuvre Georgian Bay, Summer Clouds d’A.Y. Jackson (v. 1913).

  1. Université de l’École d’art et de design de l’Ontario, 100, rue McCaul, Toronto

La plupart des artistes du Groupe des Sept étaient étudiants, enseignants ou membres du personnel administratif à l’époque où l’Université s’appelait l’École des beaux-arts de l’Ontario. L’aile moderniste ajoutée au bâtiment historique porte le nom d’A.J. Casson.

  1. Tour EY (anciennement immeuble Concourse), 100, rue Adelaide Ouest, Toronto

Au cœur du paysage urbain du centre-ville de Toronto, une mosaïque colorée, créée en 1928 par le membre du Groupe des Sept J.E.H. MacDonald, accueille les visiteurs qui s’approchent de l’entrée de l’immeuble.

  1. Église anglicane St. Anne, 270, avenue Gladstone, Toronto

Trois des membres du Groupe des Sept, Macdonald, Varley et Carmichael, avaient été chargés de réaliser des peintures murales dans l’église en 1923. Cette église est un lieu historique national situé juste au nord de la rue Dundas Ouest. Ce sont les seules œuvres religieuses connues du Groupe. Des visites guidées d’une heure sont proposées le premier dimanche de chaque mois.

  1. Sentier cyclable du Groupe des Sept, de Vaughan à Kleinburg

Profitez de ce sentier cyclable qui s’étend sur environ 72 kilomètres de l’extrémité nord de Toronto jusqu’à Kleinburg, où se trouve la renommée Collection McMichael d’art canadien, qui contient des œuvres emblématiques du Groupe des Sept.

Faites le lien avec des toiles : voyez si vous pouvez découvrir de quel endroit s’est inspiré A.J. Casson pour peindre Kleinburg (v. 1929, exposée à la Collection McMichael d’art canadien) durant cette promenade panoramique.

  1. Collection McMichael d’art canadien, 10365, avenue Islington, Kleinburg

Ce musée, qui abrite une importante collection d’œuvres de Tom Thomson, du Groupe des Sept, de leurs contemporains et des populations autochtones, fait partie intégrante de l’histoire du Groupe des Sept. Renseignez-vous sur les artistes, leurs inspirations et l’empreinte profonde qu’ils ont laissée sur le paysage de l’art canadien.

L’exposition en court, « A Like Vision” The Group of Seven at 100, qui se déroule du 25 janvier 2020 jusqu’au printemps 2021, commémore le centenaire de leur première exposition.

Jetez un œil à la marchandise sur le Groupe des Sept et faites des achats à la boutique du musée et visitez la cabane Thomson, une reconstitution de l’originale, qui était située à côté de l’atelier du Groupe des Sept à Toronto.

Une installation d’interprétation mène au cimetière des artistes du Groupe des Sept. D’abord conceptualisé par Jackson et Casson en 1967, le cimetière est l’endroit où reposent six des sept membres du groupe et leurs épouses. Des blocs de granit provenant de travaux de construction routière dans le Nord furent transportés jusqu’au cimetière pour que les membres du Groupe des Sept gardent pour toujours un peu du Nord auprès d’eux. Un cairn et une pierre tombale rendant hommage à Tom Thomson sont visibles à Leith, en Ontario, et dans le parc Algonquin.

GTAMap2

Truc et éléments essentiels

  • Parkbus offre transport et excursions (d’un ou plusieurs jours) au départ de Toronto et d’Ottawa, notamment vers les parcs Algonquin et Killarney, la baie Georgienne et Tobermory.
  • Certains de ces arrêts sont saisonniers, alors réservez et contrevérifiez les heures et dates d’ouverture pour éviter des déceptions.

Image du haut :
Emplacement : District de la découverte de Toronto, 80, rue Gerrard Est
Mention de source : Lawren S. Harris (1885-1970), Houses, Gerrard Street, Toronto (détail) 1912, don de Donbarn Investments Limited, Collection McMichael d’art canadien

Laisser un commentaire